Cuisine Recettes

Conseils et astuces pour réaliser soi-même sa bûche de Noël

Le réveillon de Noël est le seul jour de l’année où de nombreuses personnes décident de se consacrer à la pâtisserie familiale. La bûche étant traditionnellement le point d’orgue de ce réveillon, il est alors indispensable de faire un sans faute. Pour cela, les amateurs de pâtisserie préfèrent se lancer dans la réalisation de ce dessert plutôt que de l’acheter. Si vous aussi vous avez décidé de concevoir vous-même votre bûche de Noël cette année et que vous vous demandez quelle procédure suivre, alors vous êtes au bon endroit. Grâce aux multiples astuces, conseils et recommandations disponibles dans cet exposé, vous pourrez réaliser avec la plus grande aisance une délicieuse bûche.

Effectuer au mieux le choix de sa bûche

Pour opérer un choix judicieux du type de bûche que vous allez réaliser, vous devez penser à la fois aux goûts de vos invités ainsi qu’aux vôtres. Étant donné que le réveillon n’est pas le moment idéal pour se lancer dans d’inédites création, il est préférable de rester dans votre zone de confort et vous appuyer sur les techniques que vous maîtrisez déjà. Le temps que vous allez consacrer à la réalisation de ce dessert demeure lui aussi un important critère de choix. Si vous devez vous charger seul de la réalisation de l’ensemble du repas de fête, il faudra faire preuve de simplicité. Néanmoins, si ce dessert demeure votre unique contribution, vous pourrez dans ce cas envisager une création plus complexe. Dès que ces différentes problématiques seront résolues, votre choix reposera au final sur vos préférences. Il pourra donc être question de :

  • Un biscuit roulé enrobé de crème ;
  • Une crème bavaroise et un biscuit ;
  • Une glace et un appareil à bombe.

Un biscuit roulé enrobé de crème

Pour la réalisation du biscuit roulé, vous aurez besoin d’un unique appareil. En ce qui concerne les crèmes qui serviront de garniture, vous aurez un plus large choix. Il sera question ici de crème pâtissière, de crème au beurre, de crème mascarpone, de chiboust ou de ganache foisonnée. Le choix dépendra donc évidemment de vos attentes.

Une crème bavaroise et un biscuit

Pour la crème bavaroise, le choix vous est offert entre deux déclinaisons à savoir la crème anglaise collée avec de la gélatine ou un sirop ou une pulpe de fruits collée à la gélatine. Pour chacune de ces déclinaisons, l’appareil demeure toutefois fragile et il est alors indispensable de le poser sur un biscuit de type meringue, dacquoise ou joconde.

Une glace et un appareil à bombe

Tous les sorbets et glaces conviennent généralement pour ce type de bûche et vous pourrez aisément opter pour le type de parfum qui vous plait. Vous pouvez donc vous tourner par exemple vers une glace pralinée réalisée à partir d’une crème anglaise ou un sorbet au fruit.

La forme à offrir à la bûche

Aujourd’hui, la frontière qui existe entre la forme de la bûche revisitée et celle originelle est très mince, car ce dessert est au final devenu un entremets qui peut prendre tous types de formes imaginables. Vous devez donc penser au matériel indispensable (coût et disponibilité) à la réalisation de toutes les formes que vous voulez avant de vous lancer. Un moule à cake peut dans de nombreux cas vous permettre de réaliser diverses formes de bûches. Rappelez-vous par ailleurs que vous n’aurez besoin d’aucun moule en particulier pour la réalisation de votre biscuit roulé.

Réaliser le biscuit roulé

Pour réaliser le biscuit d’une traditionnelle bûche, vous aurez besoin de :

  • Trois œufs entiers ;
  • Un blanc d’œuf ;
  • 100 grammes de sucre semoule ;
  • 100 grammes de farine ;
  • Un demi-sachet de levure chimique.

Pour commencer, il est primordial de préchauffer à 180 °C le fourCela fait, procédez à la séparation des jaunes et des blancs d’œufs et fouettez ensuite les jaunes qui devront être mélangés avec le sucreSi vous constatez que le mélange est blanc et mousseux, vous pourrez arrêter l’opération et ensuite ajouter de la levure et de la farine. Montez par la suite les blancs en neige qui seront incorporés au précédent appareil.

Après l’avoir recouvert avec une plaque de papier cuisson, vous pourrez y déposer la pâte tout en prenant le soin de lui offrir une forme rectangulaire de 1 cm d’épaisseur environ.

Pour finir, faites cuire votre préparation durant une dizaine de minutes. Retournez le biscuit sur un torchon un peu humide dès sa sortie du four. Tout en retirant le papier cuisson, roulez votre biscuit avec le torchon pendant qu’il est encore chaud. Après avoir garni ledit biscuit, roulez-le à nouveau et placez-le au frais en prenant le soin de l’emballer au préalable dans du film alimentaire.

Personnaliser sa bûche

Si vous vous sentez d’humeur audacieuse, alors vous pouvez utiliser des ingrédients tels que du poivre de timut, des graines de pavot, du yuzu ou du thé matcha pour parfumer votre bûche. Ces ingrédients pourront être intégrés aussi bien dans le biscuit que dans la glace ou le bavarois sous la forme d’inserts. Pour offrir une couleur surprenante à ce dessert, vous pourrez également décider de jouer avec divers colorants alimentaires tout en évitant bien évidemment les excès. Les décors vous permettront en outre d’apporter votre touche personnelle à ce dessert.

Peut-on préparer à l’avance une bûche de Noël ?

L’un des principaux alliés d’un professionnel de la pâtisserie demeure le froid négatif qui est produit par une cellule de rapide refroidissement. Dans la mesure où peu de particuliers disposent de ce matériel, leur champ d’action demeure très limité. Ainsi, si vous avez décidé de réaliser une bûche glacée, vous pouvez la réaliser au plus une semaine avant et la mettre au congélateur. Si votre choix s’est par contre porté sur une bûche biscuit, cette dernière peut être réalisée au maximum 48 h avant le réveillon de Noël. Pour une conservation adéquate, l’idéal est de la placer au réfrigérateur une fois la préparation terminée. Puisqu’elle ne supporte par ailleurs pas l’attente au congélateur ou au réfrigérateur, la bûche bavaroise doit être réalisée la veille du jour où elle doit être dégustée. 

Montre plus

Géraldine

Je suis la Gourmandise réincarnée ! J'adore cuisiner, et je peux passer tout une samedi ou dimanche à réaliser des délices !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close