Astuces

Comment préparer une infusion 

Une infusion est une boisson obtenue à partir de la décoction de certaines ressources végétales. Vous pouvez l’utiliser en remède contre certains maux légers ou pour le plaisir. Cette solution a d’autres avantages si la préparation est bien faite dans le respect du dosage et d’autres conditions. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on vous dévoile les étapes à suivre pour faire une bonne infusion.

Bien choisir sa plante

Bien choisir sa plante revient à opter soit pour une plante sèche ou une plante fraîche. Ces deux catégories n’ont pas toujours les mêmes vertus. En effet, la première (plante sèche) contient plus de principes actifs, mais cela n’exclut pas l’utilisation des plantes fraîches dans la préparation d’une infusion. Celles-ci permettent d’ailleurs à la tisane d’avoir suffisamment de goût. Alors, vous pouvez au besoin faire un mélange en fonction des objectifs que vous voudriez atteindre.

Opter pour la meilleure dose

L’erreur que commettent de nombreux passionnés de l’infusion réside dans le fait qu’ils ne considèrent pas souvent ce critère : la dose. Dans le processus de toute préparation, il est évident d’obtenir un résultat peu approprié si la dose idéale n’est pas respectée. Dans le cas de la décoction des plantes, on considère généralement une cuillère de café de plantes pour 250 ml d’eau, ce qui fait l’équivalence de 3 g pour une tasse. Toutefois, cette dose peut bien varier en fonction de l’infusion que vous voulez réaliser. Par exemple :

  • Une cuillère à café implique environ entre 1 et 3 g ;
  • Une cuillère à soupe inclut environ entre 3 et 9 g ;
  • Une tasse correspond à 250 ml.

Il importe de notifier que cette dose peut varier en fonction de l’infusion que vous aurez choisie. Au besoin, n’hésitez pas à consulter ce que préconise le fabricant.

Miser SUR une eau de qualité

Dans le processus de la préparation de l’infusion, l’eau doit requérir une grande attention, car elle constitue 99 % de la décoction. En effet, il est conseillé de miser sur l’eau de robinet. Vous pouvez obtenir un résultat de qualité avec cette option, ce qui n’est pas le cas avec de l’eau minérale. Le fait est que cette dernière limite généralement la vertu des principes actifs contenus dans les plantes. En termes clairs, les minéraux constituent un véritable obstacle pour la diffusion de ces principes. Outre la considération de l’eau de robinet, il faut également opter pour une eau pauvre en calcium.

Commencer la préparation

Pour la préparation proprement dite, vous devez obligatoirement utiliser une eau qui ne soit pas en dessous de 80 °C. Il vous revient de faire bouillir l’eau aussi longtemps que faire se peut. Cela vous permettra de tuer toute sorte de bactéries éventuelles. Après cette étape, vous pouvez y mettre la plante en question pour la décoction. En effet, veillez à ce que le temps de préparation couvre 5 à 10 minutes afin de réduire tout risque de salmonelle. Ensuite, pensez à filtrer l’infusion en misant sur les ustensiles en bois ou en acier inoxydables, car les plantes ne font pas bon ménage avec l’aluminium et le métal.

Pour finir, vous avez la possibilité de varier le goût du produit obtenu. Il suffit d’y ajouter un peu du miel, du citron ou encore du sirop d’agave.

Montre plus

Géraldine

Je suis la Gourmandise réincarnée ! J'adore cuisiner, et je peux passer tout une samedi ou dimanche à réaliser des délices !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close